Share this post
FaceBook  Twitter  Mixx.mn     

Facultés des Sciences de la Nature et de la Vie

Egyptian Academic Journal of Biological Sciences

 

logo eajbs

 ISSN 2090-0767       

abstract

ABSTRACT: Severe acute respiratory syndrome-coronavirus-2 (SARS-CoV-2) is a new, highly contagious virus causing serious emerging coronavirus disease (Covid-19), it quickly spread globally, causing a pandemic with a large number of deaths and millions of confirmed cases, posing a serious threat to global public health. Algeria was also caught up by the pandemic; the first indigenous outbreak was notified on March 01, 2020, thus announcing the effective start of the epidemic. Despite the significant progress made by scientists on the basis of various studies and clinical trials, there is currently no specific cure. But the prospect of a preventive or therapeutic vaccine seems increasingly realistic thanks to more intense global cooperation and also by taking advantage of the data collected on SARS and MERS. However, much remains to be learned about immunity against SARS-CoV-2 including the protective immunity induced by vaccines and the maintenance of this immunity. Therefore, at this time, it is imperative to remain cautious about this virus and to pursue preventative methods to prevent its spread. Algeria was very early in adapting with preventive measures which proved to be effective and led to a significant decrease in cases of contamination, especially in western Algeria. In order to provide a clear overview of the vast literature available, we conducted a review of the literature on the SARS CoV-2 and the disease (Covid-19), while addressing the epidemiological situation in Algeria.

          

Voir la revue  |  Numéro courant

Congrès International de Nutrition cin 2011

 

 

 ISSN 2171-158X       

rec3

RESUME: Le but de ce travail est d’étudier, chez des adolescents en milieu scolaire, les habitudes et la consommation alimentaires d’une part, et le profil lipidique d’autre part. L'étudeest menée chez 120 adolescentsscolarisés de la ville d’Oran, âgés de 10 à 14 ans (F/G=62/58). Des questionnaires sur le niveau socio-économique (NSE), le comportement et les habitudes alimentaires, ainsi que l'activité physique ont été renseignés par les adolescents. L'enquête alimentaire a été réalisée par la méthode du "rappel des 24h". Quarante deux pour cent des adolescents présentent un retard staturo-pondéral, 45% ont un indice de masse corporelle (IMC) normal et 13% sont en surpoids. Vingt pour cent des adolescentssont issus de familles d’un NSE bas, 62% de niveau moyen et 18% de niveau élevé.Une augmentation du bilan énergétique de 14% est notée,comparéaux ANC, l’apport énergétique total (AET) étant de 8,49MJ.j-1et la dépense énergétique journalière (DEJ) de 7,28MJ.j-1. LaDEJ est liée, essentiellement, aux activités scolaires et domestiques, alors que l'activité sportive se limite à 2h/sem. L’apport en protéines, en lipides et en glucides représentent respectivement, 18%, 25%, et 57% de l'AET. L'apport en protéines animales, en acides gras saturés et en sucres simples est respectivement de 9%, 13% et 21% de l'AET. Soixante sept pour cent des adolescents prennent leur petit déjeuner quotidiennement, 10% ne le prennent jamais et 23% ne consomment ce repas que quelquefois parsemaine. Le petit déjeuner est composé d’un produit laitier et de viennoiseries. Trente six pour cent de la population prennent le déjeuner à la cantine scolaire, 44% des adolescents fréquentent les fast-foods 1-à 2-fois/sem. La télévision est regardé plus de 2h/jour par 40% des adolescents,et 25% d’entre eux grignotent devant la télévision. Par ailleurs, une hypercholestérolémie (5,69± 0,36 mmol.L-1) est notée chez 5% des adolescents, dont 4% avec une valeur élevée du C-LDL (3,89±0,23 mmol.L-1). Le tauxd'albumine est inférieur à 30 g.L-1chez 3,5% de la population. En conclusion, cette étude préliminaire permet de constater que ces adolescents n’ont pas une bonne hygiène de vie. Un programme d'éducation nutritionnelle s'impose auprès de cette tranche depopulation, dans le but de prévenir l'apparition du risque cardiométabolique.

Mots clés: Adolescents –Milieu scolaire–Risque cardiométabolique –Habitudes et consommation alimentaires–Activité physique–Profil lipidique
 Voir la revue |  Numéro 1 Numéro 2 |  Numéro courant

 

Visiteurs

1750344
Today
Yesterday
This Week
Last Week
This Month
Last Month
All days
114
4721
29634
1686502
81472
86239
1750344
Your IP: 54.80.252.84
2022-01-23 00:43
Developed by Web master univ-oran1
Positive SSL Wildcard