Préambule

En concrétisation du projet qui a pour objectif l'amélioration du niveau d'intégration des étudiants dans le milieu universitaire et le renforcement de l'encadrement et de l'accompa-gnement pédagogique des étudiants, l'Université d'Oran met en place le système de tutorat. Cette action est un dispositif d'accompagnement, de lutte contre le redoublement et le décrochage dans les premières années d'études à l'université, elle participe à la réhabilitation d'un enseignement de qualité et prend en charge le problème des apprentissages. Consciente de l'importance que représente le tutorat, notre université, s'engage à développer, promouvoir et valoriser le tutorat, en mettant en place un guide du tutorat. Ce guide a été élaboré sur la base du décret exécutif n° 09-03 du 06 Moharrem 1430 correspondant au 03 janvier 2009 précisant la mission de tutorat et fixant les modalités de sa mise en place et de l'arrêté ministériel du 16 juin 2010 fixant les modalités d'assurer la tâche du tutorat auprès des établissements d'enseigne-ment supérieur. Il vise à apporter quelques informations permettant de mieux cerner le rôle du tuteur pour harmoniser sa mission au sein de l'Université d'Oran.


Manuel

Ce manuel est rédigé par le professeur MESSIRDI Bekkai Chargé de Mission « Tutorat » auprès de l'Université d'Oran. Il a été révisé par les professeurs BENAYAD Ahmed Vice Recteur de la Formation Supérieure de Graduation de la Formation continue et des diplômes, BENNACEUR Benaouda Responsable de Tutorat de la Faculté des Sciences Exactes et Appliquées et DJEGHLOUL Nazim du département de Physique de la Faculté des Sciences Exactes et Appliquées.
 

Manuel du Tutorat à l'Université d'Oran (32 pages) 

Programme des séances

Une séance de tutorat dure 4 x 60 minutes y compris le temps de préparation attribué au tuteur, le temps en présentiel et celui consacré aux tutorés par mail, par téléphone ou aussi en accompagnement dans les locaux administratifs au campus universitaire, en bibliothèque ou en salle d'internet.


Programme des séances du tutorat à l'Université d'Oran

Règlement intérieur de la commission

En 1ère année de licence, un dispositif de tutorat permet un accompagnement d'étudiants dans leurs études au sein du système universitaire et un soutien en cas de difficultés tout au long de l'année (Article 3 du décret exécutif 09-03 du 03 janvier 2009). Il est assuré par les enseignants de la Faculté ou de l'Institut qui encadrent un petit groupe d'étudiants (01 à 08 étudiants) durant l'année universitaire. Il peut être, éventuellement, fait appel à un inscrit en master ou en doctorat (co-tuteur) sous la responsabilité d'un enseignant- chercheur- tuteur dont l'expérience pédagogique et humaine est avérée (article 4 du décret exécutif 09-03 du 03 janvier 2009).


Règlement intérieur de la commission de tutorat de l'Université d'Oran

Procès Verbal de la réunion de la Commission du Tutorat de l'Université d'Oran du 26 juin 2014

Le jeudi vingt six juin de l'an deux mille quatorze, à quatorze heures trente, s'est tenue au rectorat la réunion de la commission du tutorat de l'université d'Oran, sous la présidence de Monsieur le Recteur. Cette réunion a regroupé les membres de la Commission et se voulait une réunion portant sur le bilan de synthèse des activités tutorales entamées pendant l'année universitaire 2013-2014. Elle a été animée par Mr. le Recteur et le Professeur Messirdi. B, Chargé de Mission du Tutorat de l'Université d'Oran, en présence de Mr. le Vice 

Recteur de la Formation Supérieure de Graduation de la Formation continue et des diplômes


Procès verbal de la réunion de la commission de tutorat (26/06/2014).

Objectifs et finalités

La mission du tuteur est assurée par l'enseignant chercheur exerçant au sein de l'université ayant une expérience dans l'enseignement et aussi dans le sens des relations humaines. Il peut être fait appel aux étudiants inscrits en master ou en doctorat dans l'établissement, pour assurer la mission du tutorat, sous la responsabilité d'un enseignant chercheur chargé du tutorat. Le tutorat est un acte volontaire dont la mission est d'accompagner l'étudiant pour lui faciliter l'intégration dans la vie universitaire et l'accès aux informations du monde du travail. Le tutorat ne s'improvise pas : c'est une tache qui nécessite préparation et organisation ; c'est un dispositif d'aide aux étudiants de première année licence. Il ne s'agit pas de cours ni de TD mais c'est un ensemble d'actions de soutien faits par des tuteurs et destinés à aider les étudiants pour qu'ils réussissent dans leurs études. Le tutorat s'adresse d'abord aux étudiants qui ont des lacunes importantes, qui n'arrivent pas à s'exprimer en classe, qui ont de la difficulté à formuler des questions, qui ont de la difficulté dans la rédaction de textes, qui se sentent marginalisés en classe, qui ne peuvent travailler en groupe. La tache du tuteur diffère de celle de l'enseignant. Les missions et activités du tuteur revêtent quatre principaux aspects :

• Informatif et administratif.

• Pédagogique.

• Technique et méthodologique.

• Psychologique.

Aspect informatif et administratif Il prend la forme d'accueil, d'orientation et de médiation). Accueil : L'étudiant trouve auprès du tuteur une personne qui est toujours à son écoute et qui l'aide à trouver des solutions aux problèmes qu'il rencontre à l'université, qu'il découvre pour la première fois.

Le tuteur explique à l'étudiant le système «LMD» qui est en vigueur (guide pratique LMD du MESRS, juin 2011) :

* les cursus de formation,

* les unités d'enseignement, les matières,

* les crédits et les dettes,

* la progression,

* l'assiduité aux enseignements.

Orientation : L'étudiant qui entre à l'université dont il ignore les structures, le fonctionnement et les méthodes

d’enseignements, doit être guidé et orienté dans «l’espace et le temps » : amphithéâtres, salles de TD et TP, bibliothèque,  Rectorat,  Facultés, locaux des associations estudiantines, ONOU, infirmerie, Sécurité sociale,  centres de détente etc.


Médiation : L’étudiant peut être conseillé par le tuteur pour les démarches qu’il doit entreprendre auprès des différents services de l’université. Il sera sensibilisé au rôle du délégué. 
Aspect pédagogique


Il prend la forme d’accompagnement à l’apprentissage, l’organisation du travail personnel d’étudiant et d’aide à la construction de son parcours de formation. On lui apprendra à :


* prendre des notes.
* relire ses cours.
* préparer ses exercices et ses travaux pratiques.
* chercher et consulter des ouvrages, etc.…

Aspects  méthodologiques et techniques


Ils prennent la forme d’initiation aux méthodes de travail universitaire et de conseils pour l’utilisation des outils et supports pédagogiques. Pour guider les étudiants dans leur démarche, le tuteur leur proposera de travailler en petits groupes pour :


* revoir le cours, préparer les TD et TP,
* faire des recherches bibliographiques. 
Il leur apprendra à utiliser au mieux les ressources documentaires disponibles :
* consulter les ouvrages, les polycopiés, etc.
* utiliser l’internet de manière rationnelle pour la recherche d’informations ou de cours en ligne.


Aspect Psychologique 


Il prend la forme de stimulation de l’étudiant et de sa motivation à poursuivre son parcours de formation.
Bien que le tuteur n’ait pas une formation de psychologue, il peut :


* écouter l’étudiant et créer une relation de confiance.
* fournir un soutien et des conseils personnalisés.
* valoriser les acquis et encourager l’étudiant à les améliorer afin de réussir ses études.
* encourager et rassurer l’étudiant. Réduire le sentiment d’isolement chez certains étudiants (source de blocage, de découragement et d’abandon).
* cultiver une vision optimiste de l’avenir.

Evaluation du dispositif tutoral

Respectivement atteints et respectés. Cette évaluation du dispositif est distincte de l’évaluation du tutoré.

Le tuteur est lui aussi évalué et suivi par l’équipe du domaine. Cette évaluation doit être périodique et doit tenir compte du degré de satisfaction des étudiants. Ceci pourra se faire en s’appuyant sur le principe de questionnaire remis aux étudiants pour évaluation.
Ainsi, et pour une évaluation de tout le dispositif tutoral, il est créé, auprès de l’université une commission du tutorat présidée par le chef d’établissement.
La commission de tutorat doit présenter, à la base des différents rapports d’évaluation des facultés, un rapport annuel d’évaluation du processus du tutorat et le soumet au ministre chargé de l’enseignement supérieur. Le rapport doit contenir une évaluation des résultats obtenus et des moyens et ressources mobilisés.

 Confidentialité

La qualité et l’impact d’une mission du tutorat, se mesurent à travers les différentes relations et communications existantes entre le tuteur et le tutoré.
Le tuteur, dans ces relations, reconnaît être lié par une obligation de secret à l’égard des tiers et s’engage à maintenir la confidentialité sur toute les informations, jugements et matériels, sous quelque forme que ce soit, dont il aura connaissance lors de sa mission de tutorat.

Procédures de médiation

En cas de conflit entre le tutoré et son tuteur, l’équipe du domaine écoute les parties et trouve une solution. En cas d’échec de cette médiation de conflit, il est fait recours au doyen de la faculté qui  prend tous les avis et désigne éventuellement un médiateur  afin de résoudre le conflit.

Modalités pratiques

Le tutorat doit être organisé par l'établissement d'enseignement supérieur au profit des étudiants de 1ère année du premier cycle. L'établissement est tenu d'informer les étudiants sur le dispositif de tutorat mis en place.

L'établissement s'engage pour la réussite du tutorat, en mettant à la disposition du tuteur les moyens nécessaires dont il a besoin pour assurer sa mission.

La durée de référence du tutorat est de (09) mois maximale au cours d'une année universitaire. Des rencontres tuteurs-étudiants seront organisées tout au long de cette durée. Par soucis de déontologie, le tuteur devra éviter toute forme de familiarité ou de paternalisme.

Il restera à l'écoute des étudiants programmera des séances thématiques et fournira un planning par trimestre. Une importance particulière sera accordée aux séances du début de l'année universitaire, période ou les nouveaux étudiants ont le plus besoin d'accompagnement et de suivi.

L'Université d'Oran, met à la disposition de la communauté pédagogique (administration, enseignants, étudiants) un nouvel espace d'échange pour l'information, la mise à disposition de cours et autres documents et les questionnements et débats dans le cadre du tutorat.

Cet espace, dénommé Télé-Enseignement est disponible à l'adresse web : Télé-Enseignement rubrique Espace Tutorat

Les séances seront consacrées à l’accueil et à l’intégration des étudiants à la vie universitaire.
Au fil de ces séances, le tuteur pourra :

* préciser son rôle et définir l’objectif du tutorat.
* établir le planning des rencontres.
* commenter le « Règlement intérieur de l’étudiant »
* indiquer les moyens de contacts (salle de tutorat, boite aux lettres, adresse email,….)
* présenter le plan de l’université. 
* expliquer le LMD et les licences à l’UO.
* décrire l’organisation des enseignements du L1.
* préciser les modalités d’évaluation et d’orientation des étudiants.
Au début des cours, des séances de méthodologie seront favorisées : prise de notes, gestion du temps, travail en groupe, etc...

Les séances seront orientées sur l’évaluation. Il s’agit de montrer que les contrôles n’ont pas pour finalité d’exclure mais de prendre des informations sur le niveau des apprentissages. L’évaluation doit être expliquée aux étudiants, quel est le rôle du contrôle continu? Quel rôle dans les apprentissages? Dans les méthodes d’enseignement, etc …
Au fil de ces séances, le tuteur pourra signaler que les notes ne sont pas négociables, apprendre à respecter les décisions d’un jury etsignaler le droit à la consultation de la copie d’examen et au recours.
Le tuteur prendra en compte l’aspect psychologique (soutien, encouragement conseil). Il suivra aussi l’évolution des performances de l’étudiant.

Le tuteur devra faire acquérir aux étudiants l'autonomie nécessaire à leur réussite en s'assurant qu'ils sont capables de : 

* écouter et apprendre,

* prendre la parole et se faire comprendre,

* chercher et trouver l'information,

* s'intégrer dans un groupe de travail,

* organiser les taches en fonction des objectifs,

* organiser son travail sans l'aide du tuteur,

* étudier en l'absence d'enseignant,

* identifier ses lacunes et les prendre en charge,

* analyser un échec,chercher la raison et mettre en place de nouvelles méthodes,

 Le tuteur est tenu de présenter tous les trois (03) mois un rapport d'activités pour synthétiser les problèmes et décrire les solutions obtenues ou proposées ainsi que des propositions d'amélioration. Les rapports seront soumis à l'équipe du domaine de formation pour évaluation. 

doctorat logo te
cruo  logo 50ans
Developed by Web master de l'université d'Oran1