•  Post-graduation : INSCRIPTION EN LIGNE AU TITRE DE L'ANNEE UNIVERSITAIRE 2016-2017

Evaluation du dispositif tutoral

Respectivement atteints et respectés. Cette évaluation du dispositif est distincte de l’évaluation du tutoré.

Le tuteur est lui aussi évalué et suivi par l’équipe du domaine. Cette évaluation doit être périodique et doit tenir compte du degré de satisfaction des étudiants. Ceci pourra se faire en s’appuyant sur le principe de questionnaire remis aux étudiants pour évaluation.
Ainsi, et pour une évaluation de tout le dispositif tutoral, il est créé, auprès de l’université une commission du tutorat présidée par le chef d’établissement.
La commission de tutorat doit présenter, à la base des différents rapports d’évaluation des facultés, un rapport annuel d’évaluation du processus du tutorat et le soumet au ministre chargé de l’enseignement supérieur. Le rapport doit contenir une évaluation des résultats obtenus et des moyens et ressources mobilisés.

 Confidentialité

La qualité et l’impact d’une mission du tutorat, se mesurent à travers les différentes relations et communications existantes entre le tuteur et le tutoré.
Le tuteur, dans ces relations, reconnaît être lié par une obligation de secret à l’égard des tiers et s’engage à maintenir la confidentialité sur toute les informations, jugements et matériels, sous quelque forme que ce soit, dont il aura connaissance lors de sa mission de tutorat.

Procédures de médiation

En cas de conflit entre le tutoré et son tuteur, l’équipe du domaine écoute les parties et trouve une solution. En cas d’échec de cette médiation de conflit, il est fait recours au doyen de la faculté qui  prend tous les avis et désigne éventuellement un médiateur  afin de résoudre le conflit.